Accueil > Programmation > POLYSICS + YOSI HORIKAWA & Florence To + GAYBIRD + ELEVEN PLAY

POLYSICS


Terminé

POLYSICS + YOSI HORIKAWA & Florence To + GAYBIRD + ELEVEN PLAY

MAR. 17 SEPT

20h00

Lieu du spectacle : Stereolux
Organisateur :

Scopitone

 


Type : Concert / performance
Tags : Post-punk, New-wave

GRATUIT


You must have the Adobe Flash Player installed to view this player.


You must have the Adobe Flash Player installed to view this player.


You must have the Adobe Flash Player installed to view this player.


You must have the Adobe Flash Player installed to view this player.

Polysics (JP) | Ki/oon Records | live 22h55

Leur "pogo punk technicolor" se bonifie depuis plus de 15 ans, et ils restent l'une des formations les plus singulières du pays du Soleil Levant, méritant sans problème leur appellation  de « Devo Nippon ». C'est donc avec grand plaisir que Scopitone accueille les japonais de Polysics dans son enceinte. C'est bien simple : ces types mettent à l'amende la planète entière lorsqu'il s'agit de mettre un public en transe, à coups de paroles fêlées, de costumes sortis d'ailleurs et d'énergie sous sa forme la plus pure. Si le mélange entre guitares sous haute tension et synthés cosmiques ne vous fait pas peur, vous savez ce qu'il vous reste à faire.

http://www.polysics.com/

Yosi Horikawa & Florence To (JP / UK) | Eklektik 22h00

Yosi Horikawa, l’un des fers de lance du label normand Eklektik, est l’une des bonnes surprises du festival. Nous pourrons nous délecter de l’abstract electro hip-hop très personnelle de cet inclassable artiste. Son dernier album "Vapor" vient de paraître sur First Words Records (UK / distribution La Baleine) et illustre à merveille cette inspiration où sons naturels et organiques prennent le contre-pied du tout numérique. Ce n’est pas sans une certaine fierté que nous verrons, pour la première fois en France, la performance qu’il concocte avec Florence To. Cette artiste, vidéaste designer résidant à Londres, est une habituée des installations et scénographies volumétriques, des dispositifs où la vidéo est une matière vivante venant sculpter l’espace. Après Shigeto et Alex Smoke, cette nouvelle collaboration nous réserve des instants magiques. Une musique intelligente et terriblement jubilatoire !

https://soundcloud.com/yosi-horikawa

http://florence-to.com


Première française

Digital Hug | GAYBIRD (HK) | performance 21h10

Un calin numérique, ça vous dit ?
Le farfelu GayBird, musicien renommé de la scène pop de Hong Kong, délivre une peformance hybride, faite de chants joliment kitsch, vidéos bucoliques, ambiances  electronica pastel, armé d’un arsenal de pads, contrôleurs, interfaces en tout genre.
Invité à jouer du téléphone portable, le public sera aussi acteur de cette ode à la geek attitude, décomplexée, drôle et communicative.
GayBird est un musicien actif de la scène pop hongkongaise, ainsi qu’un membre du Studio PMPS. Avec son groupe de "musical frankensteins", il  développe une série d'instruments de musique et d’interfaces permettant de jouer musique et vidéo en live. Bidouilleur passionné de machines organiques, il s’attache à détourner outils et interfaces, faisant de ses performances un univers sucré et décalé qui trahissent un sens affirmé de l’autodérision.

Diplômé de musique électro-accoustique à l’Académie de Hong-Kong, GayBird a également un master en Philosophie, spécialisé en recherche et création de design d’interfaces, nouveaux médias et MAO.
Concept, direction artistique, musique, composition & performance : GayBird, en collaboration avec Henry CHU , Thomas IP, Hamlet LIN new media artist, Adrian YEUNG artiste vidéo,  Joseph CHAN ingénieur robot, XEX GRP new media artist collective. Production Orlean LAI, Directeur de production Lawrence LEE, Décor Isaac LEUNG

http://www.madebygaybird.com/

Pulse | eleven play (JP) 20h00

Creusant toujours plus loin le détournement des technologies, les fous laborantins Daito Manabe et Motoï Ishibashi (Face Visualizer, Particles…) mettent en scène la relation homme-machine jusqu’à son paroxisme.
C’est une chorégraphie conçue pour des danseuses et des bras articulés (équipés de laser et plus connus sur des chaînes de montage industrielles) qui simule une communicaton gestuelle à la limite de l’intelligence artificielle, entre confrontation et mimétisme. Ce ballet robotique est aussi une installation à découvrir dans la plateforme intermédia à compter du 18 septembre.

http://www.daito.ws/


Première française











VIDEO DU JOUR : Best of Scopitone 2013 



RADIO DU FESTIVAL